Haïti – Politique : «Si nous ne pouvons pas changer l’histoire, que l’histoire nous change»

Published On May 12, 2015 | By Hervey Coty | Actualités

Le Président Français François Hollande a été accueilli vers 10h30 a.m. sur le tarmac de l’aéroport International Toussaint Louverture, par le Président Michel Martelly, ensuite la fanfare du Palais national a interprété la Dessalinienne puis la Marseillaise.

« Je souhaite, au nom du peuple haïtien, une cordiale bienvenue au Président François Hollande. Cette visite en Haïti constitue un gage d’amitié et de fraternité entre les deux pays. Je m’engage aux côtés du Président Hollande à resserrer les liens historiques et culturels qui unissent nos pays » a déclaré Michel Martelly.

Ensuite ils se sont dirigés vers le Champ de mars où ils sont arrivé vers 11h15, dans son discours de circonstance le Président d’Haïti a indiqué que la route qu’il reste à parcourir est plus longue et plus prometteuse que celle déjà parcouru et qu’Haïti prend l’initiative de tendre une main fraternelle à la France et que le temps des rancœurs pour Haïti est dépassé depuis longtemps, soulignant que la France a une place de choix dans le cœur de tous les haïtiens.

Extrait du discours du Président Martelly :
« […] la République d’Haïti est profondément ému et honorée de vous accueillir aujourd’hui […] la date du 12 mai 2015 restera à jamais gravée dans les mémoires comme étant celle de la première visite officielle d’un Chef d’État français sur la terre haïtienne. Au nom du peuple haïtien tout entier je vous présente à vous ainsi qu’à toute la délégation qui vous accompagne, la plus cordiale bienvenue.

Ce moment en vérité est historique à plus d’un titre.

Historique, car il scelle les retrouvailles entre deux peuples après une longue période de dénie et d’incompréhension marquée par des sous-entendus et des malentendus.

Cette journée prend tout son sens dans le vécu commun de nos deux peuples. Un vécu auquel il nous revient aujourd’hui de donner un autre sens, que nous avons l’un et l’autre du mal à assumer, mais qui se rappelle avec force à notre histoire commune.

Ces retrouvailles en effet, marque la renaissance d’une fraternité née d’une espérance commune hérité des lumières.

Historique enfin, car elle nous permet aujourd’hui de nous tourner ensemble de façon responsable mais apaisée et dans la sérénité sur ce passé douloureux qui appartient à notre histoire commune et qui fonde notre identité.

Vous avez choisi Monsieur le Président de placer votre séjour dans la Caraïbes sous le sceau de la mémoire et de l’histoire. Vous avez raison, car la meilleure réponse à cette atrocité qu’est l’esclavage c’est effectivement la mémoire. Mais une mémoire qui va au-delà du symbole.

[…]

La France par votre voix a accepté de revenir sur son passé et de le regarder avec lucidité et responsabilité, cette décision vous élève et honore Monsieur le Président.

[…] vous avez avec un réalisme exceptionnel assumé le rôle et la responsabilité de la France et je vous assure qu’Haïti retiendra que François Hollande a eu le courage de venir dans la Caraïbe et de dire au-delà des clivages traditionnels, que si nous ne pouvons pas changer l’histoire, que l’histoire nous change !

[…]

Ensemble nous pouvons réaliser de grandes choses dans ce coin du monde.

Vive la France, Vive Haïti, Vive l’amitié Franco-haïtienne.

Je vous remercie. »

Like this Article? Share it!

About The Author

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *