Haïti – Santé : La Croix Rouge Haïtienne lance l’opération Anti-ZIKA

Published On May 28, 2016 | By Radio Tele Fhaeh | Actualités

Mercredi, au Centre de Formation de la Croix-Rouge Haïtienne (CRH) à Port-au-Prince, la Société Nationale a procédé au lancement officiel de l’Opération anti-ZIKA.

La CRH se mobilise dans une vaste opération qui comprend, entre-autres, la mobilisation communautaire, la distribution de matériels et la fumigation dans certaines zones identifiées par le Ministère de la Santé Publique comme étant des communautés vulnérables par rapport au virus Zika.

Ce plan d’action à le support de la Croix-Rouge Américaine, de la Fédération Internationale de la Croix-Rouge, du Croissant-Rouge et de l’UNICEF.

Rappelons que le dernier bilan communiqué par le Ministère sur le nombre de cas reconnu sur le territoire national (qui se montre très discret sur la situation) faisait état à l’époque de près de 2,000 cas en Haïti (16 mars 2016).

Consignes du Ministère de la Santé :
« Toute personne qui présente des symptômes tels : une fièvre modérée (température corporelle légèrement élevée), maux de tête, conjonctivite non purulente (rougeur des yeux), des éruptions cutanées avec démangeaison, douleur des articulations et des muscles, gonflement des pieds et des mains, doit se rendre au Centre de santé le plus proche pour une éventuelle prise en charge.

NB: Les mesures de prévention sont les mêmes que celles du chikungunya car la maladie se transmet par le même vecteur (moustique Aedes). En attendant, il est conseillé à tous d’adopter les mesures suivantes : dormir sous des moustiquaires ; porter des vêtements longs qui couvrent les extrémités (membres supérieurs et inférieurs, appliquer sur la peau des crèmes anti-moustiques (contenant DEET, IR3535) ou des vêtements imprégnés.
Dr. Georges Dubuche, Directeur Général »

En savoir plus sur le virus Zika :
Le virus Zika est transmis à l’homme par la piqûre d’un moustique infecté. Le syndrome clinique est connu sous le nom de fièvre Zika. L’infection n’est symptomatique que dans 18 % des cas, et lorsqu’elle l’est, le diagnostic peut être difficile à poser, les symptômes peuvent être confondus avec entre autres ceux de la dengue ou du chikungunya. Après une incubation de 3 à 12 jours, la présence dans le sang du virus est généralement observée pendant 2 à 5 jours. La fièvre Zika est spontanément résolutive, les symptômes durant de 4 à 7 jours. Il n’y aucun antiviral contre le virus Zika et le traitement repose seulement sur la gestion des symptômes.

Rappelons que selon l’état des connaissances et des recherches actuelles, les femmes enceintes infectées par le virus sont considérées comme étant à risque, elles pourraient provoquer des complications graves telles que des cas de microcéphalies chez le nouveau-né et le syndromes de Guillain Barré semble également possible.

Source: HaitiLibre

Like this Article? Share it!

About The Author

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *