Don de 15,000 doses de vaccins contre la rage humaine

Published On June 29, 2017 | By Radio Tele Fhaeh | Actualités

Suite à la visite le 22 juin dernier à Port-au-Prince du Ministre brésilien de la santé Ricardo Barros www.haitilibre.com/article-21288-haiti-politique-deux-ministres-bresiliens-attendus-en-haiti.html le Gouvernement du Brésil a fait don de 15,000 doses de vaccin contre la rage humaine, avec le soutien du Centre panaméricain de fièvre aphteuse (PANAFTOSA) et l’Organisation Panaméricaine de la Santé (OPS).

Les vaccins sont arrivés cette semaine dans la capitale haïtienne et le ministre brésilien de la Santé Ricardo Barros a remis cette donation en personne à son homologue du Ministère de la Santé en collaboration avec le Directeur de Panaftosa, Ottorino Cosivi.

La région des Amériques est très proche de l’élimination de la rage humaine transmise par les chiens et Haïti est l’un des pays prioritaires, où l’OPS / OMS, par l’intermédiaire de PANAFTOSA, son centre spécialisé en santé publique vétérinaire, soutient les actions nationales visant à éliminer cette maladie.

En plus de faciliter le processus de don de vaccins, PANAFTOSA soutient également, depuis 2016, la formation de 283 professionnels haïtiens de la santé, travaillant dans 110 centres de santé. La formation couvre les soins médicaux des personnes qui ont été exposées au virus de la rage dans 7 des 10 départements qui se trouvent dans le pays.

L’OPS a travaillé avec le Ministère haïtien de la Santé publique pour s’assurer que les 110 centres de santé ont le vaccin disponible et que les professionnels ont été formés pour l’appliquer à tous. Ces actions visent à améliorer l’accès au traitement pour les personnes les plus vulnérables. Ils ont travaillé ensemble pour distribuer du matériel d’information en créole sur la rage et comment agir en cas d’agression par des chiens qui peuvent avoir la rage.

Une autre action clé pour l’élimination de la rage humaine transmise par les chiens est les campagnes de vaccination canines mises en œuvre par le Ministère de l’Agriculture d’Haïti. Ces actions bénéficient de la collaboration technique de PANAFTOSA, de l’OPS et des « Centers for Disease Control » (CDC) des États-Unis, ainsi que d’autres acteurs nationaux et internationaux.

Rappelons que la rage est une maladie causée par un virus transmis aux humains par des piqûres ou des griffures d’animaux infectés (principalement des chiens et des animaux sauvages tels que les chauves-souris). Il existe des vaccins sûrs et efficaces pour prévenir la rage chez les animaux, ainsi que des vaccins à usage humain à administrer avant et après les expositions suspectes. Le nettoyage immédiat de la plaie et la vaccination dès que possible après le contact avec un animal prétendument enragé, dans la plupart des cas, empêche l’apparition de la maladie et de la mort.

Source: HaïtiLibre

Like this Article? Share it!

About The Author

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *